Arrow
Arrow

Figures du passé

Une caisse noire à l'évêché de Carcassonne ?

Écrit par Fernand de Bazel. Posted in Figures du passé et personnalités

Une caisse noire à l’évêché de Carcassonne ?
Ou Mgr Billard dans tous ses états…


Les vieux journaux recèlent des informations insolites et intéressantes  pour notre regard de lecteur moderne. En parcourant ces anciennes éditions ainsi, l’on découvre des articles qui pourraient fort bien s’inscrire dans des lignes éditoriales actuelles. L’un d’entre-eux a attiré notre attention et mérite d’être rapporté.

Granier de Cassagnac

Écrit par Super User. Posted in Figures du passé et personnalités

Granier de Cassagnac, de la plume au pouvoir…

En février 2011, un article édité dans ces colonnes et intitulé « Les Bottes de l’Empereur » évoquait déjà ce personnage haut en couleurs qui marqua son époque.

Bernard Adolphe Granier de Cassagnac (1) originaire d’un village de l’arrondissement de Mirande dans le Gers, Avéron-Bergelles, fit ses premières armes comme critique littéraire au Journal politique et Littéraire de Toulouse dans lequel il s’illustra en remportant à trois reprises le prix de Lauréat aux jeux floraux. Il ne tarda pas à monter à Paris, nous étions en 1831, muni d’une lettre de recommandation pour Mr de Rémusat alors député de la Haute Garonne. Auparavant, il fit des études de droit à l’université de Toulouse après avoir fréquenté le collège royal sur les mêmes bancs qu’Antoine d’Abbadie (2) avec qui il se lia d’amitié ; les deux hommes entretinrent toute leur vie durant une relation épistolaire.

La ville en rose…

Écrit par Super User. Posted in Figures du passé et personnalités

La ville en rose…
Comme il en est coutume à Toulouse, le voyageur pressé regrettera d’avoir omis, voire ignoré certains aspects de ce patrimoine unique. Il serait vain ici de prétendre afficher les nombreux sites remarquables de la ville, aussi c’est à regret mais non sans un plaisir certain que nous n’en signalerons que quelque uns des plus représentatifs ; aussi à tout seigneur tout honneur, rendons nous dans le quartier de Terre-Cabade, à l’église Saint-Sylve exactement ou nous attendent quelques réalisations du fameux statuaire : vous ne manquerez pas d’être surpris par les imposantes statues représentant les premiers évêques de Toulouse, ainsi que par le maître autel qui fut récompensé en 1887 par une médaille à l’exposition universelle de Toulouse ; le bas relief sculpté en devant autel représentant la Cène d’après la fresque de Léonard de Vinci fit de même l’admiration du Jury.

Le Statuaire Giscard au musée Paul Dupuy de Toulouse

Écrit par Super User. Posted in Figures du passé et personnalités

Le Statuaire Giscard au musée Paul Dupuy de Toulouse, ou la ville en rose… 1ère partie…
Dernièrement était annoncé par le célèbre Musée Toulousain Paul Dupuy, la tenue d’une exposition célébrant l’œuvre du statuaire Giscard. Songeant aux personnes ne pouvant se déplacer, nous avons effectué une visite en partageant nos impressions…
L’on doit naturellement à la quasi ininterruption de l’activité de cette fabrique sur près d’un siècle et demi un héritage sans pareil de sculptures, ornements de toute nature, moules et documents de toute sorte dont une partie fut rendue publique grâce à un leg de Joseph Giscard, en 2005. C’est ainsi que de nombreux cherchants purent accéder à ce fond public dont le succès eut été certainement bien moindre si le désormais célèbre curé desservant,  l’abbé Saunière, de la petite paroisse de Rennes-le-Château, n’avait choisi ce statuaire à la production éclectique de grande qualité qui n’avait d’égal en son temps en matière de notoriété que celle du maitre-verrier Toulousain Gesta. Il est vrai que tous deux rapidement se spécialisèrent en ornements et réalisations religieuses dont le succès fut tel que nombres d’églises en Haute Garonne, en France et jusqu’à l’étranger portent encore en leur sein leur fière présence…

Carcassonne : Joachim Murat est passé par là…

Écrit par Administrateur. Posted in Figures du passé et personnalités

Carcassonne : Joachim Murat est passé par là…
Quel roman que ma vie, soupirait un jour Napoléon… mais cette réflexion aurait-pu aussi bien s’appliquer à d’autres personnages célèbres dont Joachim Murat le futur roi de Naples qui après avoir guerroyé sur tous les champs de bataille des campagnes du Ier Empire avec la fougue et le panache qu’il témoignait devint le monarque d’un royaume avant de connaitre une fin peu glorieuse bien loin de l’épopée dans laquelle il s’illustra bien des fois…