Arrow
Arrow

Histoire

Aveyron. A la Couvertoirade, les Templiers ont leur médaille..

Écrit par Administrateur.

Le nom de Cubertoirata apparaît dès le XIe siècle lors de la délimitation des territoires appartenant à l’abbaye de Gellone, à Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault) aujourd’hui.

Aude. Croisade contre les Albigeois. Regard sur l'épopée de la famille d'Aniort, par l'abbé Pierre Moulis.

Écrit par Administrateur.

Née dans l’Albigeois, l’hérésie cathare se répandit aussitôt après dans le Comté de Toulouse et ses dépendances. Beaucoup de féodaux la soutenait. On ne saurait dire si dans le Pays de Sault, elle avait des racines profondes. Un apologiste de cette secte, Napoléon Peyrat, dans son Histoire des Albigeois. Les Albigeois et l’Inquisition, Paris, 1870-1873, 3 vol.) semble croire que tout le pays était ouvertement hérétique ; mais cet auteur a dramatisé toutes choses, quoique le fond de son histoire soit vrai : il s’appuie toujours sur les preuves de la chronique de cette guerre de Guy de Puylaurens, ou des papiers de l’Inquisition (Collection Doat, Archives Nationales, Paris). Quoi qu’il en fût, les Albigeois existaient : ils refusaient d’obéir au pape et au roi de France. Il fut alors décidé qu’on ferait appel à une croisade pour en finir avec eux. Les gens du Nord allaient faire la guerre sainte à ceux du Midi.

Ariège. Montségur. A propos de deux ou trois idées reçues…

Écrit par Administrateur.

Depuis le début de la Croisade contre les Albigeois, trente années s’étaient écoulées sans que le château de Montségur ne soit inquiété. Il fallut le drame d’Avignonet, en 1242, pour polariser l’attention sur la forteresse du Pog.  

Aude. L'expédition du Prince Noir en 1355.

Écrit par Administrateur.

Depuis la défaite de Crécy (26 août 1346), la France est de nouveau à la merci de l’Angleterre. Mais Edouard III sous-estime ses capacités. Il préfère occuper Calais et conclure une trêve avec Philippe VI de Valois (28 septembre 1347). La paix est donc assurée pour trois ans. Malheureusement, à ce terme, le roi de France meurt (22 août 1350) et une terrible épidémie de peste sème la mort dans toute l’Europe.

Aude, Carcassonne : aux Archives Départementales de l’Aude, un fragment de registre d’Inquisition

Écrit par Administrateur.

Les Archives départementales de l’Aude conservent dans leurs collections, un fragment de registre d’Inquisition. Il s’agit des deux seuls feuillets sauvegardés d’un registre d’aveux (liber confessionum) tenu par les greffiers de l’Inquisition en 1243, sous la direction des dominicains Ferrier et Pons Gary. Ce précieux document servait de couverture à un registre de minutes notariales de 1629, appartenant à une étude de Fanjeaux.