Arrow
Arrow

Insolite

S.O.S Météores : Prats de Mollo Pyrénées Orientales

Écrit par Administrateur. Posted in Insolite

Le sud de la France est régulièrement le théâtre de la chute de météorites, ce qui provoque immédiatement l’intérêt des médias ; Ainsi en septembre 2014, plusieurs témoins ont assisté à la chute de plusieurs d’entre-eux sur les Pyrénées Orientales. Ce phénomène qui n’a rien d’exceptionnel le devient lorsque l’un de ces corps céleste touche le sol sans s’être totalement désintégré. Les météorites peuvent suivant leur masse provoquer de beaux cratères, mais rassurons nous, la plupart restent très modestes et inoffensifs. De par le passé, les exemples sont nombreux et font le bonheur des amateurs, voire des collectionneurs de plus en plus nombreux.

Gironde. Arcachon. La clinique hantée du docteur Cuénot.

Écrit par Administrateur. Posted in Insolite

Qu’un fantôme élise domicile dans un ancien manoir, un vieux couvent, un château gothique ou même un phare ou un moulin ans âge, quoi de plus « normal ». Mais dans un appartement H.L.M. ou dans un établissement hospitalier, quelle incongruité !

Aude. Marseillette. 7 novembre 1983 : nuit d'horreur au cimetière.

Écrit par Administrateur. Posted in Insolite


On n'aurait vraisemblablement jamais rien su d'une effarante séance de sorcellerie si ses exécutants n'avaient pas cédé à la panique et accumulé les indices qui ont permis de les identifier.

Toulouse. Nulle part ailleurs. Visite guidée du Musée Georges Labit.

Écrit par Administrateur. Posted in Insolite

Le musée Georges-Labit est d'abord l'oeuvre d'un grand voyageur : Georges Labit (1862-1899). Grâce à lui, la ville de Toulouse possède aujourd'hui l'un des plus anciens musées d'art asiatique en France.

Hérault. Vailhauquès. « La maison qui frappe ».

Écrit par Administrateur. Posted in Insolite

« La maison qui frappe ». C’est ainsi que les journalistes désignèrent une maison des environs de Montpellier, qui attira les projecteurs de l’actualité au début de l’année 1988.  Située au hameau de la Coste, sur la commune de Vailhauquès, c’était une ancienne grange confortablement réhabilitée en maison d’habitation. Nichée au milieu des vignes, elle bénéficiait d’un calme sans mitoyenneté. Depuis vingt ans déjà, M. et Mme Boudon l’occupaient en toute quiétude. Ils avaient maintenant un fils, Olivier, alors âgé de 16 ans.